Chant raciste : la fraternité Sigma Alpha Epsilon (SAE) radiée de l’Université de l’Oklahoma

Partagez : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

rejoignez nous sur facebook

 

 

chanson raciste de la fraternité SAE de l'UNiversité de l'Oklahoma

vidéo de la chanson raciste de la fraternité SAE de l’UNiversité de l’Oklahoma

 

La commémoration du 50e anniversaire de la marche de Selma à peine finie, la vidéo de membres d’une influente fraternité de l’Université de L’Oklahoma entonnant des chants racistes vient raviver les blessures du pays et rappeler que le racisme n’est pas encore une vieille affaire aux Etats-Unis.

rejoignez nous sur facebook


 

 Le chant raciste de la fraternité Sigma Alpha Epsilon (SAE)

La diffusion d’une vidéo où l’on peut voir des membres de la fraternité Sigma Alpha Epsilon (SAE) entonner un chant raciste dans un bus a mis le feu au poudre.
Plusieurs étudiants de l’Universite de l’Oklaoma détourne un air connu pour y ajouter des paroles clairement racistes faisant référence au lynchage des Noirs :
« Il n’y aura jamais un nègre dans SAE. Vous pouvez le pendre à un arbre, mais il ne sera jamais des nôtres ».

 

La vidéo du chant raciste de la fraternité SAE

 

Cette vidéo a été mise en ligne par   » Unheard Movement », le 8 mars, une association créée après la mort de Michael Brown, un jeune Noir tué par un officier de police Blanc à Ferguson.
Elle est très vite devenue virale et a comptabilisé plus de 300 000 vues en 2 jours.
L’affaire est devenue nationale. Les protagonistes se sont depuis été invités à s’exprimer sur divers médias : CNN…

 

La réaction de la direction de l’Université de l’Oklahoma et de Sigma Alpha Epsilon

Face à la polémique qui a grandit très vite, le doyen de l’Université de l’Oklahoma et direction nationale du réseau Sigma Alpha Epsilon ont réagi rapidement.

Dès dimanche soir (8 mars), la direction nationale du réseau Sigma Alpha Epsilon s’est désolidarisé des ces étudiants. Dans un communiqué, elle a condamné sans ambiguïté ce chant raciste et annoncé qu’elle fermait sa section locale.
« Nous nous excusons pour ce comportement inacceptable et les propos racistes des individus dans cette vidéo, et nous sommes affligés de leur comportement. Ces propos ne seront pas tolérés et ne correspondent en rien à nos valeurs ni à celles de notre confrérie »

 

 

Le président de l’Université de l’Oklahoma, David Boren, a tenu une conférence de presse où il a également condamné le chant raciste et annoncé qu’il retirait le local mis à la disposition de la fraternité SAE. Il a dénoncé tous les liens qui liait l’Université à la fraternité. Il également annoncé l’ouverture d’une enquête interne avec pour objectif d’identifier les individus de la vidéo afin de les sanctionner.

 

Cet énième dérapage d’une fraternité met sur la sellette l’ensemble de du système des fraternités (greek system).

 

Edit : deux étudiants ont été radiés de l’Université de l’Oklahoma suite à cette affaire.
Ils ont été identifiés comme meneur par les autorités de l’Université.

Les conséquences pour l’Université commencent à se faire sentir : elle a de plus en plus de mal à recruter des athlètes pour ses équipes sportives. Sa réputation est sérieusement écornée.
L’article sera mis à jour 

 

 

Je clique pour m'abonner gratuitement à Buzz Amérique et recevoir les mises à jour par email 


rejoignez nous sur facebook rejoignez nous sur Twitter Partagez : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

rejoignez nous sur facebook